Société

Un Malien sur le podium d’une compétition mondiale de lutte à la ceinture

APA – Lomé (Togo) – Le malien Abdoulaye Tall Baba, vainqueur, samedi à Lomé, la médaille de bronze dans la catégorie des + 100 kilos de l’épreuve de lutte à la ceinture à l’occasion de la 3ème édition du Festival mondial de la lutte traditionnelle se disputant dans la capitale togolaise, est le seul Africain sur le podium dans cette discipline très peu connue en Afrique, a constaté APA.

Par
Mis à jour le 22 novembre 2008 à 14:34

Le jeune malien de 26 ans, qui découvrait pour la première fois cette discipline, s’est offert un parcours sans faute avant d’être arrêté en demi-finale. « Avant mon arrivée au Togo, je ne connaissais pas la lutte à la ceinture. C’est ici que j’ai pris connaisse des règles du jeu et je me suis inscrit » a-t-il déclaré à APA. « Je me suis très vite rendu compte que c’était facile, surtout que je suis spécialiste de la lutte traditionnelle africaine », a ajouté Abdoulaye Tall Baba. Les autres lutteurs africains qui se sont essayés à cette épreuve n’ont pu franchir le cap des éliminatoires. Abdoulaye Tall Baba espère gagner une autre médaille lors des épreuves de lutte traditionnelle africaine. Des lutteurs d’une cinquantaine de pays du monde, dont 23 pays africains, participent à la 3ème édition du Festival mondial de la lutte traditionnelle doublée du premier Championnat mondial de lutte traditionnelle africaine. Ces deux compétitions sont organisées par la Fédération togolaise de lutte avec le soutien de l’Association internationale des sports de luttes traditionnelles (IATWS) et de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).