Archives

Le Club sfaxien conserve la Coupe CAF

APA – Sousse (Tunisie) – Le Club sportif de Sfax (CSS) de Tunisie a conservé le trophée de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) grâce au match nul obtenu à Sousse, face à l’Etoile sportive du Sahel (2-2), samedi, en match comptant pour la finale retour de la 17ème édition de la compétition.

Par
Mis à jour le 22 novembre 2008 à 17:14

Au match aller, disputé il y a deux semaines à Sfax, les deux équipes s’étaient également quittées sur un score de parité mais blanc (0-0). Opoko, l’un des meilleurs joueurs de la finale retour par sa vitesse et ses dribbles très redoutables, a ouvert le score dès la 2e minute du match. Les Sfaxiens, qui ont, par la suite, opté pour la contre-attaque, ont doublé la marque à la 75e par le biais de Abdelkarim Nafti, bien servi par Opoko, suite à une énième contre-attaque sfaxienne. Au moment où les 20 milles spectateurs présents au stade de Sousse croyaient que les jeux sont faits, les locaux ont sauvé l’honneur en égalisant en l’espace de cinq minutes, par Emeka Opara (76e) et Aymen Abdennour (78e). Avec ce succès (ce qui lui permettra de participer automatiquement à la prochaine édition), le CSS remporte sa troisième Coupe de la CAF, après celles de 1998 et 2007, égalant sa victime du jour, l’Etoile, et la JSK d’Algérie au rang des clubs les plus titrés de la compétition. Dans la foulée, la Tunisie conforte sa suprématie sur la Coupe de la CAF en remportant sept éditions (3 victoires pour l’Etoile, 3 pour le Club sfaxien et 1 pour l’Espérance de Tunis) sur les dix-sept disputées jusque-là. Le Club sfaxien rencontrera, dans les prochaines semaines, le vainqueur de la Ligue des champions, Al Ahly d’Egypte, en Super Coupe d’Afrique. Quant à l’Etoile, qui a joué sans entraîneur et sans inspiration, il a perdu le troisième titre de 2008, après le championnat et la Coupe de Tunisie.