Archives

Kofi Annan et son groupe privés de visas d’entrée au Zimbabwe

APA – Harare (Zimbabwe) L’équipe d’éminentes personnalités dirigée par l’ancien secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, a été contrainte d’annuler son voyage prévu ce samedi au Zimbabwe, après avoir été interdite d’entrée dans ce pays faute de visas.

Par
Mis à jour le 22 novembre 2008 à 18:12

Outre Annan, l’équipe est composée de l’ancien président des États-Unis, Jimmy Carter et de la militante des droits de l’enfant, Graca Machel. Elle devait se rendre au Zimbabwe pour une mission humanitaire de deux jours qui devait débuter ce samedi. « Nous avons dû annuler notre visite parce que le gouvernement a dit très clairement qu’il n’allait pas coopérer», a affirmé Annan à Johannesburg. La demande de visa avait été faite il y a plusieurs semaines, a-t-il rappelé. Les trois membres de l’équipe avaient affirmé jeudi dernier leur volonté de se rendre à Harare, en dépit des protestations des autorités zimbabwéennes qui avaient estimé que cette visite était ‘’inopportune ». Le gouvernement zimbabwéen avait soutenu que le séjour à Harare de Annan et des autres membres de l’équipe allait mettre en danger les négociations ‘’délicates » en cours dont l’objectif est de résoudre l’impasse politique dans le pays. Le Président Mugabe du ZANU-PF est actuellement impliqué dans des pourparlers de partage du pouvoir avec l’opposition, dont le MDC de Morgan Tsangirai. L’ancien président sud-africain, Thabo Mbeki, est médiateur dans les pourparlers pour la formation d’un gouvernement d’unité nationale au Zimbabwe.