Politique

Manifestation contre un projet de révision de la Constitution

  Un grand rassemblement pour dénoncer à la fois la loi relative à la naturalisation de nombreux investisseurs koweïtiens et le projet de révision de la Constitution comorienne, s’est déroulé ce jeudi à Moroni, la capitale du pays, a constaté APA.

M. Mzé Mouigni Abdallah, un important notable des Comores a violemment attaqué le président comorien Ahmed Abdallah Sambi, coupable, à ses yeux, de « nombreuses violations de la loi fondamentale des Comores ».

« Nous regrettons profondément de l’avoir porté au pouvoir en 2006 parce qu’il n’a tenu aucun de ses engagements. Et nous le mettons en garde contre toute tentative de toilettage de notre Constitution » a-t-il déclaré. Le député Soulé Ali, originaire de Mohéli, l’une des quatre principales îles qui composent l’archipel des Comores, a critiqué « la voracité » du gouvernement comorien qui, a-t-il dit est ‘’prêt à tout, jusqu’à la vente de notre nationalité pour gagner de l’argent’’.

« Le comble est que cet argent-là ne sert pas le peuple. Il nous dit toujours avoir reçu des dons pour le financement de ses programmes de développement comme celui de l’habitat, mais on n’a jamais vu la couleur de cet argent » a-t-il accusé. Le projet de citoyenneté économique du gouvernement comorien fait actuellement l’objet d’une violente polémique dans ce pays entre opposants et partisans du texte.

Les partisans du projet ont adopté au forceps la loi en question, et ce malgré l’absence du président de l’Assemblée comorienne, qui n’a pourtant pas été empêché, et d’une quinzaine de parlementaires.

Ce qui pose déjà un sérieux problème quant à la validité de ce vote. Les élus de Ngazidja, la plus importante île de l’archipel, ont dénoncé, dans un mémorandum publié ce jeudi , la corruption dont seraient victimes nombre de députés comoriens ayant pris position en faveur du projet de loi.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte