Économie

L’Assemblée nationale centrafricaine adopte la loi de Finances 2009

APÄ Bangui (Centrafrique) Les députés centrafricains ont adopté, à Bangui, le budget de l’Etat centrafricain pour l’exercice 2009, arrêté à la somme de 167 milliards de FCFA.

Par
Mis à jour le 15 décembre 2008 à 19:42

Les ressources propres en provenance de la Douane , des Impôts et du Trésor public représentent plus de 110 milliards de FCFA contre39 milliards de FCFA pour les ressources extérieures provenant des subventions et des emprunts et 16 milliards de FCFA pour les appuis budgétaires.

Le ministre des Finances et du budget, M. Emmanuel Bizot, a indiqué que le budget soumis à l’adoption de l’Assemblée nationale n’est qu’un budget prévisionnel.

Il a invité le gouvernement et la population à travailler d’arrache pied pour mobiliser les fonds nécessaires.

Le nouveau budget doit être soumis à l’examen du conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI), le 17 décembre prochain à Washington, indique-t-on.