Politique

L’UFR de Florian Ndjadder signe l’accord de paix global centrafricain

L’Union des forces républicaines (UFR) de Florian Ndjadder a signé à Bangui l’acte d’adhésion à l’Accord de paix global et de cessez-le-feu conclu à Libreville (Gabon) le 21 juin dernier par le gouvernement centrafricain et les mouvements politico-militaires centrafricains.

Par
Mis à jour le 15 décembre 2008 à 20:14

«Aujourd’hui, nous signons un accord que nous avons négocié depuis six mois avec l’UFR de Florian Ndjadder», a indiqué le ministre centrafricain de la Communication, Cyriaque Gonda, qui a signé l’accord pour le gouvernement avec le Secrétaire général de l’UFR, Askain Zinguet Landa, en marge du dialogue politique inclusif (DPI) centrafricain qui se déroule depuis lundi dernier à Bangui.

«Le peuple a beaucoup souffert et, cette fois-ci, nous sommes dans la bonne direction, pourvu que chaque composante puisse respecter ses engagements», a déclaré, pour sa part, Zinguet Landa, soulignant que «ce dialogue concerne nos parents qui sont à l’intérieur du pays et qui sont les victimes des conflits armés».

M. Gonda est le Coordonnateur du dialogue politique inclusif, un forum censé ramener une paix durable en RCA. Avant l’UFR, c’est le Mouvement des libérateurs de la Justice centrafricain (MLJC) de Abakar Sabone qui avait signé l’accord global de paix et de cessez le feu le 7 décembre dernier, avant l’ouverture officielle du dialogue politique inclusif.