Société

La Cour d’Assises de Conakry prononce deux nouvelles condamnations à mort

La cour d’assises de Conakry a prononcé la peine de mort à l’encontre de deux Guinéens : Moustapha Bangoura et de Naby Camara, accusés d’avoir assassiné en 2005, Fodé Moussa Conté, un marchand de produits pharmaceutiques dans la région de Boké en Basse Guinée, a constaté APA.

Par
Mis à jour le 16 décembre 2008 à 11:36

Les deux condamnés, qui ont nié les faits devant la cour, avaient tué le commerçant pour lui voler son argent, selon l’accusation.

Au cours de sa session, qui a commencé le 26 novembre, la cour a également condamné à la peine capitale un autre Guinéen accusé d’avoir donné la mort à une femme en 2006, pour lui subtiliser son téléphone, alors qu’elle était au volant de sa voiture dans la banlieue de Conakry, la capitale.