Politique

Le porte parole du gouvernement guinéen dément les rumeurs sur la santé du président Conté

Le ministre guinéen de la Communication et des nouvelles Technologies de l’information (NTIC), Tibou Kamara, porte parole du gouvernement a démenti sur les antennes de la télévision nationale, les rumeurs qui enflaient dans la ville de Conakry depuis la veille faisant état d’une dégradation de l’état de santé du président Lansana Conté.

Par
Mis à jour le 17 décembre 2008 à 12:29

Ces rumeurs qui persistaient de plus en plus avaient fini par créer une psychose chez les habitants de la capitale guinéenne, à tel point que lundi dernier bien des habitants de Conakry avaient rejoint leur domicile en pleine journée, craignant que le pire ne se produise si le décès de Conté se confirmait.

Selon M. Tibou Kamara Conté se portait bien et a qualifié ces rumeurs de démarche insidieuse visant à déstabiliser le régime.

Le président guinéen aurait également, selon lui, donné des instructions au Premier ministre Dr Ahmed Tidiane Souaré, lundi dernier, afin qu’il se rende auprès du chef de l’Etat Bissau guinéen, Joao ‘’Nino’’ Vieira pour lui notifier le soutien de Conakry, après le putsch déjoué il y a une dizaine de jours visant le président de Guinée Bissau.

En 2003, des rumeurs sur la mort du président Conté avaient enflé à Conakry, à tel point que le président guinéen avait en personne démenti ces allégations au cours d’une réunion convoquée pour la circonstance au palais Sékhoutouréya.

Souffrant de ‘’ diabète et de leucémie’’, Conté avait été évacué dans la nuit du 17 mars 2006 vers la Suisse pour y subir des soins intensifs.