Politique

Le présumé cerveau du coup d’Etat interrogé à Dakar

Le sergent N`Tchami Ialá, présumé auteur principal de la tentative de coup d’Etat contre le Président João Bernardo Vieira, le 23 novembre dernier, serait actuellement interrogé par la police sénégalaise à Dakar, a confié une source à Bissau interrogée par APA

Par
Mis à jour le 17 décembre 2008 à 18:18

N`Tchami Ialá « est en train d’être interrogé par les autorités sénégalaises sur la tentative d’assassinat du Président bissau-guinéen, dans sa résidence », a indiqué la source proche du dossier.

A l’en croire, les autorités policières sénégalaises « veulent entendre N `Tchami Ialá avec calme, sans pression, ce qui serait difficile à Bissau » Le présumé cerveau de l’attaque et certains de ses complices ont tous été arrêtés, mais le porte-parole du ministère de l’Administration Interne bissau-guinéen, le colonel Armando Nhaga n’a ni infirmé ni confirmé l’information faisant état d’enquête du sergent N’tchami Ialà au Sénégal.

Il a toutefois avoué que ce dernier se trouve « dans un pays étranger ». Il ya a quelques semaines, Armando Nhaga, par commissaire général adjoint de Police de l’Ordre Publique (POP), avait annoncé que N `Tchami Ialá serait « extradé » en Guinée-Bissau.

Quelques jours après la tentative d’assassinat, qui le visait, le Président João Bernardo Vieira avait affirmé que l’attaque avait des « motivations politiques » en rapport avec les résultats des élections législatives du 16 novembre dernier.

Le scrutin a été remporté par le Parti Africain de l’Indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), avec une majorité absolue de 67 députés.

Le Parti du Renouvellement Social (PRS), de Kumba Ialá, s’est retrouvé avec 28 postes au Parlement, mais a contesté les résultats, en alléguant des fraudes dans le processus. Ces deux formations étaient de l’opposition avant le vote