Société

Le directeur de publication de la « Vérité » interpellé à Conakry par la DST

Le directeur de publication du très critique hebdomadaire guinéen ’’la Vérité’’, Thiernodjo Diallo, alias ’’Bebel’’, a été interpellé par les services de la DST (Direction de la surveillance du territoire), a appris APA de source policière.

Par
Mis à jour le 18 décembre 2008 à 17:08

Il est accusé d’avoir écrit un article jugé ‘’diffamatoire et injurieux’’ à l’encontre du Premier ministre guinéen et de son gouvernement, précise la même source.

‘’Bebel’’ a été interpellé à son bureau de l’immeuble ’’Briqui Momo’’, sis au quartier Sandervalia, dans la commune de Kaloum, centre des affaires, par trois hommes en civil qui l’ont conduit manu militari à la DST.

Dans la mi-journée, aucune raison valable n’avait encore été donnée sur le mobile de l’interpellation de Bebel, même si certaines sources policières et dans le milieu de la presse, l’on lie l’interpellation du directeur de publication de la ’’Vérité’’ à sa dernière publication parue le 12 décembre 2008.

Dans ce numéro qui s’est d’ailleurs acheté comme de petits pains, s’affichent les photos du Général Lansana Conté de ‘’Bébel’’ et du Premier ministre, le Dr Ahmed Tidiane Souaré. La grande manchette est barrée ainsi: ‘’Lettre ouverture au président; un citoyen demande le départ de Souaré’’.

A l’entame de l’article, ‘’Bébel’’ qui en fait se présente comme le citoyen qui demande le limogeage du Premier ministre écrit : ‘’ Monsieur le président de la République, ma première était d’adresser une lettre ouverte au Premier ministre Ahmed Tidiane Souaré mais, après mûre réflexion, j’ai estimé qu’il ne méritait pas un tel honneur.

Et d’ajouter, ‘’ En ma qualité de citoyen guinéen, patriote et soucieux du devenir de la nation, je ne saurai rester passible pour ne pas dire impassible, face à la situation que notre cher pays traverse en ce moment. Situation dont les origines remontent loin mais dont le processus dégradant est le fait de cadres comme Souaré qui, aux hauts postes qu’ils ont occupés, ont montré une abomination pour les deniers publics et une cupidité quasi narcissique pour amasser les mêmes deniers à leurs comptes. C’est pourquoi, vous devez le limoger !’’.

Selon plusieurs sources, les collaborateurs de ‘’Bebel’’ que sont Baila Bah et Abdoulaye Sankara, de nationalité Burkinabé, ont disparu depuis ce jeudi parce qu’eux aussi recherchés par la DST.