Société

Inauguration à Aleg d’un monument à la mémoire des touristes français

Un monument à la mémoire des quatre touristes français, assassinés le 24 décembre 2007 par des extrémistes islamistes mauritaniens, a été inauguré sur le lieu du drame à 7 km à l’est d’Aleg ( 260 km au sud-est de Nouakchott), a constaté APA.

L’évènement s’est déroulé sous la supervision d’une délégation officielle mauritanienne conduite par le commissaire aux droits de l’homme, à l’action humanitaire et les relations avec la société civile, M. Mohamed Lemine Ould Dadda et en présence des familles des victimes.

Le commissaire a précisé que ce monument constitue un geste humaniste en direction des familles des victimes. Il a aussi réaffirmé la détermination de la Mauritanie à combattre avec force le terrorisme dans toutes ses formes et de garantir la stabilité et la sécurité dans tout le pays.

Quatre touristes français avaient été tués et un cinquième grièvement blessé, lors de cet acte terroriste, dont les auteurs ont été arrêtés quelques jours après, en Guinée Bissau et extradés vers la Mauritanie. Ils sont actuellement dans la prison de Nouakchott avec leurs complices.

L’incident avait eu pour conséquence l’annulation de l’étape de la Mauritanie du rallye Paris Dakar, privant ce pays d’importantes recettes en devise.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte