Sport

Lancement de la Fondation Kéba Mbaye à Dakar

| Par APANEWS

©

La Fondation Kéba Mbaye a été officiellement lancé à Dakar, à la veille de l’anniversaire de la disparition de celui qui fut vice-président du Comité international olympique (CIO), a constaté APA dans la capitale sénégalaise.

Cette cérémonie de lancement a été rehaussée par la présence notamment de l’ancien président du Tribunal arbitral du sport (TAS), Maître Mino Auletta, du président de la commission sport et droit du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, et du président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), Lamine Diack.

La Fondation Kéba Mbaye s’est fixée comme objectif la perpétuation de l’héritage intellectuel, juridique et sportif de son feu parrain. « Elle (la Fondation) s’activera dans le domaine du droit, de l’éthique, de l’éducation et du sport, domaines chers à Kéba Mbaye, qui pensait qu’ils pouvaient être les leviers de tout développement d’un pays », explique le président de la Fondation, M. Youssoupha Ndiaye, également président de la commission éthique du CIO.

Il s’agira, dans le programme de la Fondation, de perpétuer l’oeuvre de promotion de Kéba Mbaye d’une société résolument orientée vers la recherche de la paix, de la justice, de la concorde et du bien être social, poursuit M. Ndiaye.

Les activités de la Fondation vont essentiellement tourner autour de l’attribution de bourses d’études universitaires et de l’aide aux enfants de la rue.

Un Prix Kéba Mbaye sera également décerné chaque année à des personnalités qui se seront remarqué dans leur domaine d’intervention, révèle M. Youssoupha Ndiaye, par ailleurs ancien ministre sénégalais des Sports.

Parmi les membres de la Fondation figurent diverses personnalités du monde sportif comme Lamine Diack, le président du CIO, Jacques Rogge, l’ancien président du CIO, Juan Antonio Samaranch, l’ancien champion olympique américain du 400 m haies, Edwin Moses. Des personnalités du monde juridique, comme Mino Auletta et Thomas Bach, notamment, font aussi partie des membres de la Fondation Kéba Mbaye.

Ancien vice-président de la Cour internationale de justice de la Hayes, le Juge Kéba Mbaye a été le président du Tribunal arbitral du sport (TAS) depuis 1983 et président de la commission d’éthique du CIO depuis 1999.

Membre du CIO de 1973 à 2002, Kéba Mbaye a été également vice-président du CIO (1988-1992, 1998-2002) et membre de la commission exécutive (1984-1988, 1993-1998).

Il a présidé de nombreuses commissions dont Apartheid et Olympisme (1989-1992), Sport et Droit (1995-2002), la Commission juridique (1993-2002) et la Commission candidatures (2000-2002).

Le Juge Kéba Mbaye, qui a présidé la Cour Suprême et le Conseil Constitutionnel du Sénégal, était très respecté du fait de sa compétence, sa rigueur et sa probité morale. Il est décédé le 11 janvier 2007, à l’âge de 83 ans.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer