Sport

Le pays améliore ses infrastructures sportives en vue du Mondial 2010

Le gouvernement mozambicain a annoncé la fin, avant décembre 2009, des travaux de construction du nouveau stade entrant dans le cadre de l’amélioration de ses infrastructures sportives, en perspective de la Coupe du monde 2010 de football, dont le coup d’envoi sera donné dans 500 jours en Afrique du Sud.

« Le stade de football sera prêt avant décembre 2009 et le Mozambique devrait accueillir certains des pays en préparation pour la Coupe du monde 2010 », a confié à APA le directeur du projet, M. Celso Manjaia.

Le coût de ce nouveau stade, bâti dans la banlieue de la capitale, Maputo, s’élève à 57 millions de dollars. Les entrepreneurs chinois, chargés des travaux, sont à pied d’œuvre pour livrer l’œuvre dans les délais.

Selon le directeur du projet, la construction de ce nouveau stade a généré des emplois pour 307 Mozambicains et 203 Chinois dans un pays figurant parmi les plus pauvres d’Afrique.

La plupart de ses infrastructures ayant été détruites lors de la sanglante guerre civile qui a éclaté dans ce pays de 1976 à 1992.

Le gouvernement a également injecté d’énormes sommes d’argent pour relancer le secteur touristique afin d’attirer plus de visiteurs lors de cet événement sportif mondial.

Selon Celso Manjaia, le Mozambique nourrit l’ambition de profiter de ce grand rendez-vous sportif devant se dérouler chez son voisin sud-africain pour vendre son image.

L’Afrique du Sud sera le premier pays africain à abriter le Mondial de football, du 11 juin au 11 juillet 2010.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte