Politique

Alliance de six partis politiques pour soutenir le président Yayi Boni

Six formations politiques du Bénin se sont constituées en une alliance, dénommée « Les Forces Agissantes du Changement » (FAC), pour soutenir les actions du président Yayi Boni, a appris APA de source officielle à Cotonou.

Il s’agit notamment, des partis du Rassemblement du l’Union nationale pour la démocratie (RUND), de Ibrahim Idrissou ; de l’Union démocratique des forces du progrès (UDFP), de l’ancien ministre Timothée Adanlin et du Parti social du Bénin Baanité (PSB Baanité), de l’ancien ministre Houdou Ali.

L’Union pour le travail (UPT), de l’ancien ministre, le Général de Brigade, Martin Dohou Azonhiho, du Congrès Africain pour la démocratie, de l’ancien candidat malheureux aux présidentielles béninoises de 2005 et de 2006, l’avocat Lionel Agbo et enfin du NPC Abeilles de madame Jeanne Foun, sont aussi membres de cette alliance.

«Soucieux du développement ascendant de notre pays, nous avons décidé de prendre l’initiative d’une alliance des forces désireuses d’intensifier l’animation de la vie politique nationale, dans le sens du renforcement et de la dynamisation du changement au service d’un renouveau économique et social nécessaire pour la construction d’un Bénin émergent », a confié à APA, le porte parole du FAC, Idrissou Ibrahima.

Pour cet ancien député, la volonté manifeste des membres de ce regroupement politique est de construire avec le président Yayi Boni la majorité présidentielle plurielle et unie dans l’action concertée sous sa direction pour faire face aux défis présents et futurs de la construction d’un Bénin émergent.

«Entre 2006 et aujourd’hui, les réalisations du gouvernement du président Yayi Boni, donnent manifestement la mesure de son engagement à faire du Bénin, un pays émergent », a-t-il déclaré.

Selon lui, ce sont là des manifestations de la volonté politique résolue du président Boni de s’attaquer aux grands maux qui compromettent l’avenir dans tous les domaines.

«La gratuité des enseignements maternels et primaires, la gratuité de l’inscription dans les universités publiques pour les non boursiers, la revalorisation de la fonction enseignante, la réforme du système éducatif dans son ensemble sont autant de chantiers que le gouvernement du président Yayi Boni a le mérite d’ouvrir », s’est-il réjoui.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte