Politique

Au Mali, deux anciens ministres de la Justice poursuivis par des soutiens de Goïta

Les avocats Kassoum Tapo et Mohamed Ali Bathily font l’objet d’une plainte du Collectif de défense des militaires (CDM), une association pro-junte, pour des propos tenus l’un envers l’autre en 2020… Sans qu’eux-mêmes n’y aient jamais donné de suite judiciaire.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 18 juillet 2023 à 16:01

Un partisan de la junte au pouvoir au Mali lors d’une manifestation pro-russe à Bamako, le 13 mai 2022. © OUSMANE MAKAVELI/AFP

Une plainte contre Me Mohamed Ali Bathily pour ses propos tenus contre Me Kassoum Tapo. Une plainte contre Me Kassoum Tapo pour ses propos tenus contre Me Mohamed Ali Bathily. Ainsi résumée, l’affaire pourrait ressembler à une simple joute verbale que deux avocats – et adversaires politiques – auraient décidé de porter devant les tribunaux.