Politique
Spécial Guinée Bissau: Le président Vieira assassiné

Cet article est issu du dossier

Spécial Guinée Bissau: Le président Vieira assassiné

Voir tout le sommaire
Politique

L’ambassade des USA à Dakar et Bissau condamne l’assassinat de Nino Vieira

L’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Sénégal et en Guinée-Bissau condamne les violences notées en Guinée-Bissau pendant le week end avec les assassinats du président Joao Bernardo « Nino » Vieira et du chef d’etat-major général des Armées, le général Batista Tagmé Na Waié.

Par
Mis à jour le 2 mars 2009 à 13:29

Dans un communiqué reçu au siège de APA, la chancellerie américaine appelle "au calme" et invite les autorités bissau-guinéennes au respect de l’état de droit et de l’ordre constitutionnel dans toute transmission du pouvoir.

Elle souligne qu’elle continue de suivre de près le développement de la situation en Guinée-Bissau où le président Joao Bernardo Vieira, 69 ans, a été tué tôt lundi dans un attentat orchestré par des militaires en représailles à l’assassinat dimanche du chef d’état-major de l’armée, le gnéral Tag me Na Waié.

Figure emblématique de la scène politique bissau-guinéenne le président Nino a participé physiquement, armes à la main, à la lutte de libération de son pays sous la bannière du Parti africain de l’Indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap Vert (PAIGC) fondé par Amilcar Cabral, son leader historique.