Archives

Les arrivées touristiques en baisse en novembre

Par
Mis à jour le 17 décembre 2008 à 09:38

Le nombre d’arrivées touristiques sur l’île Maurice a chuté de 2,4% pour novembre par rapport à la même période de 2007, selon le dernier rapport du Bureau central des statistiques (BCS).

C’est la première fois depuis novembre 2006 qu’un repli est enregistré au niveau du nombre de touristes, font remarquer les auteurs de la compilation. Au ministère mauritien du Tourisme, on avance que l’industrie touristique mauricienne a déjà commencé à subir les séquelles de la crise économique internationale.

Selon les données officielles, Maurice a accueilli 75. 380 touristes le mois dernier contre 77. 236 en novembre 2007. Les arrivées en provenance d’Europe, le principal marché de cette île de l’Océan Indien, se sont élevées à 57 335 (56. 982 en novembre 2007).

Si le marché français reste plus ou moins stable avec environ 27 000 touristes (26. 154 en novembre 2007), celui du Royaume Uni, le deuxième marché europé en en importance, a connu une chute de près de 16% (de 10. 419 à 8. 774). Les marchés suédois (-18,6%), hollandais (-17,9%) et espagnol et autrichien (un peu plus de 11%) ont été é galement moins performants.

En revanche, le marché italien et belge ont surpris en réalisant des taux de croissance de 25,1% et 23,1% respectivement. L’Allemagne, par ailleurs, résiste tant bien que mal, avec une progression de 1,3%. Du côté des marchés africains, on observe une réduction dans les arrivées touristiques d’Afrique du Sud (-3,6%) alors que les Seychelles plongent de 31,5%.

Les touristes réunionnais et malgaches sont en hausse de 6,6% et 28,3% respectivement. Pour ce qui est des marchés asiatiques, on retient surtout la mauvaise performance de l’Inde avec 2. 349 visiteurs, soit 50,2% de moins qu’en novembre 2007.

Les marchés singapourien, japonais, malaisien et hongongkais ont aussi fléchi alors que le marché chinois a progressé de près de 21% avec 715 touristes. Signalons, d’autre part, les contre-performances des marchés australien (-18, 5%) et américain (-1,1%).

En dépit du nombre réduit de touristes en novembre 2008, une situation qui, selon les spécialistes de l’industrie, va s’ accentuer au fil des mois, le bilan général pour la période janvier-novembre 2008 demeure positif avec un total de 833 068 touristes contre 803 301 pour la même période de 2007.

Au niveau de l’Europe, les marchés français (+9,6%), britannique (+1,7%), espagnol (+40,1%) et belge (+8,4%), entre autres affichent des taux positifs. Par contre, les marchés allemand (-4,9%), italien (- 3,2%), suisse (-6,9%) marquent le pas. Dans la région, les arrivées sur les onze mois restent en territoire positif pour les deux plus gros marchés, en l’ occurrence la Réunion (+0,7%) et l’Afrique du Sud (+6,4%). Ailleurs, les résultats sont en dents de scie.

On retiendra, toutefois, la croissance de 109,4% réalisée par les Emirats Arabes Unis avec 3. 719 touristes et la très légère augmentation enregistrée par la Grande Péninsule (+1,8%), de loin le plus gros marché asiatique.

La période janvier-novembre est marquée par une croissance de 3,7% des arrivées. Il est à noter que le BCS a prévu un taux de 3, 6% pour toute l’année 2008, soit un total d’environ 940. 000 touristes. Pour ce qui est des revenus, se basant sur une estimation de la Banque de Maurice, le BCS annonce un montant de 1, 33 milliard de dollars contre 1,27 milliard en 2007.