Archives

Le président mauritanien déchu Ould Abdallahi retrouve sa liberté

Par
Mis à jour le 21 décembre 2008 à 13:35

Le président mauritanien évincé, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, mis à résidence dans son pays natal depuis plusieurs mois par la junte militaire au pouvoir, vient de retrouver sa liberté, rapportent dimanche en mi-journée des informations concordantes. Le pouvoir en place à Nouakchott a remis en liberté le président déchu « sous la pression internationale », indique-t-on de ces sources. Une délégation de la Communauté internationale, composée essentiellement de l’Union eurpéenne (UE) et de l’Union africaine (UA), s’est rendue à Nouakchott début décembre pour trouver les solutions à la crise politique et institutionnelle qui secoue le pays depuis le coup d’Etat du 6 août dernier, notamment par la remise en liberté de l’ancien président démocratiquement élu en avril 2007 et renversé à la faveur du coup d’Etat. La communauté internationale a vivement condamné ce coup d’Etat et exigé un retour à l’ordre constitutionnel. Le nouveau pouvoir mauritanien est sous le coup de sanctions de plusieurs pays occidentaux. Fin