Santé

Adoption d’une loi sur la prévention des risques biotechnologiques

Les députés des trois groupes parlementaires à l’Assemblée nationale togolaise ont adopté à l’unanimité mardi la loi portant prévention des risques biotechnologiques, rapporte la radio nationale.

Cette loi énonce des dispositions concourrant à la prévention des risques biotechnologiques liés à la santé humaine, animale et aux valeurs culturelles. Elle prévoit une sensibilisation des populations sur les avantages et les risques potentiels liés à l’utilisation de la biotechnologie moderne, des organismes génétiquement modifiés (OGM) et des organismes vivants modifiés.

Selon le député Koffi Adadé, porte-parole du groupe parlementaire RPT (au pouvoir), a estimé que cela permettra au pays de se conformer aux traités et conventions internationaux, notamment l’Agenda 21, la Convention sur la biodiversité et le protocole de Cartagena.

"L’adoption de ce projet de loi permettra au Togo de prévenir et de lutter efficacement contre les effets pervers des OGM et de ses produits dérivés", a précisé le député Adadé.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte