Société

Dix-sept « criminels dangereux » échappent à la prison

Au grand matin de dimanche, 22 "criminels dangereux" ont tenté d’évader d’une prison dans la captiale malgache Antananarivo, 17 d’entre eux ont réussi le coup, rapporte lundi le journal local L’Express.

Un évadé a été abattu par une sentinelle alors que quatre autres ont été rattrapés.

L’évasion massive a eu lieu vers 02H30 du matin dans la prison de Tsiafahy, une prison bien connue pour les criminels les plus dangereux. La police à travers la grande île ont été alertée.

Ces prisonniers se sont évadés par un trou de deux mètre de profondeur creusé dans une cellule et d’un tunnel de quatre mètres qui débouche sur le mur de la prison. Ils ont grimpé le mur avec une corde fabriquée avec leurs habits et couvertures.

Parmi les 17 criminels en cavale, trois sont condamnés à mort, 11 aux travaux forcés à perpétuité, et trois restants à la peine de travaux forcés de 10 à 22 ans. Le président malgache Marc Ravalomanana a appelé dimanche les populations à être vigilantes et à aider la police et les forces armées à rechercher tous les fugitifs.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte