Société

Un travailleur du PAM tué dans le sud

| Par XINHUA

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a appelé toutes les parties au conflit en Somalie à assurer la sécurité des travailleurs humanitaires après qu’un employé du PAM eut été tué dans ce pays déchiré par la guerre, selon un communiqué des Nations Unies.

La directrice exécutive du PAM, Mme Josette Sheeran, a condamné le meurtre d’Ibrahim Hussein Duale, un Somalien de 44 ans, le considérant comme une « attaque choquante sur un de nos employés lorsqu’il travaillait », a indiqué le communiqué.

Duale a été tué par trois tireurs masqués alors qu’il supervisait un programme de distribution de nourriture dans une école soutenue par le PAM dans le village de Yubsan, à six kilomètres de Garbaha, capitale de la région de Gedo, situé dans le sud de la Somalie.

Selon des témoins, les tireurs se sont approchés de lui, qui était assis, lui ont ordonné de se lever et par la suite, ont tiré sur lui, a précisé le communiqué.

Duale est adhéré au PAM en 2006. Il est le troisième employé du PAM tué en Somalie depuis août 2008.

Sans gouvernement national en fonction depuis 1991, la situation en Somalie est détériorée par la guerre et d’autres souffrances humanitaires depuis une dizaine d’années.

L’instabilité ininterrompue, la sécheresse, les prix de la nourriture élevés et l’effondrement de la monnaie locale ont aggravé la situation humanitaire terrible au cours des dernier mois.

L’ONU estiment que quelque 3,2 millions de personnes, soit 40% de la population, ont besoin d’assistance.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte