Économie

Face à KFC et Burger King, l’ivoirien Dabali Xpress veut relancer la guerre des fast-food

En deux ans, l’enseigne qui met à sa carte des mets locaux a ouvert quatre restaurants. Profitant de l’essor de la livraison, elle espère bien continuer sur sa lancée et s’implanter en Afrique de l’Ouest et hors du continent, grâce à l’aide financière de la diaspora.

Réservé aux abonnés
Par - à Abidjan
Mis à jour le 30 avril 2023 à 12:11

Dabali Xpress, à Abdjan. © DR.

Le paysage ivoirien de la restauration rapide s’est enrichi depuis deux ans d’un acteur local. Dabali Xpress, de l’argot ivoirien «  manger, s’empiffrer », a su séduire la classe moyenne ivoirienne, habituée des mastodontes internationaux comme KFC et Burger King, dont les franchises continuent de fleurir à Abidjan, la capitale économique du pays.

D’A’salfo, chanteur principal de Magic System, à Suspect95, figure montante du rap ivoirien, en passant par Meiway ou encore Safarel Obiang, cette chaîne de restauration qui met l’accent sur la cuisine traditionnelle ivoirienne est fréquentée par certaines stars locales.

À LireFast-food : les Subsahariens n’ont pas attendu McDo pour manger vite