Économie

Bureau Veritas accroît sa présence en Afrique du Sud

Bureau Veritas, le leader mondial de l’évaluation de la conformité et la certification, rachète Carab Tekniva Group, leader en Afrique du Sud dans les services de gestion de l’intégrité des actifs destinés aux secteurs de la production électrique et de la pétrochimie.

Par
Mis à jour le 2 décembre 2013 à 13:17

Bureau Veritas se renforce en Afrique du Sud. Le groupe français, leader mondial de l’évaluation de la conformité et la certification avec 3,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012 (en hausse de 16% sur un an) vient d’annoncer l’acquisition de Carab Tekniva Group. Cette société, basée à Pretoria, est leader en Afrique du Sud dans les services de gestion de l’intégrité des actifs destinés aux secteurs de la production électrique et de la pétrochimie. L’entreprise, qui compte une centaine de collaborateurs, a réalisé un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros (68,6 millions de rands) pour l’exercice fiscal clos à fin février 2013.

Lire aussi :

Wendel veut consacrer un tiers de ses futurs investissements à l’Afrique
Côte d’Ivoire : Le port d’Abidjan se dote d’un nouveau système d’information
Maroc : Wendel entre au capital de Saham

Solutions innovantes

« Carab Tekniva Group offre des solutions innovantes pour aider les entreprises à réduire leurs coûts d’exploitation et augmenter la fiabilité et la disponibilité de leurs installations industrielles » précise Bureau Veritas dans son communiqué.

Pour le groupe français, l’expertise de Carab Tekniva Group « pourra également contribuer à des projets réalisés dans les pays voisins, dans le secteur hydrocarbures et dans l’exploitation minière ».

Avec cette acquisition, les effectifs de Bureau Veritas dans le pays s’élèvent désormais à plus de 1 300 employés.

« Pour le Groupe, l’Afrique du Sud est un pays important qui offre un fort potentiel de croissance, a déclaré Didier Michaud-Daniel, directeur général de Bureau Veritas. Notre ambition est d’y établir une solide plate-forme technique pour soutenir nos activités Industrie et Matières premières dans toute l’Afrique australe et de l’Est. »

Pour rappel, Bureau Veritas, détenu à 50,9% par le holding d’investissement français Wendel, est établi depuis plus d’un siècle en Afrique. L’entreprise y dispose d’un réseau de bureaux et de laboratoires à travers plus de 35 pays et y compte aujourd’hui près de 2800 collaborateurs.