Société

Cemac : deux challengeurs pour Ntsimi à la tête de la Commission

Le mandat d’Antoine Ntsimi, le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), arrive bientôt à sa fin. Le Camerounais espère bien être reconduit dans ses fonctions mais devra pour cela affronter deux autres concurrents.

Par
Mis à jour le 30 janvier 2012 à 18:37

La fin du mandat de cinq ans d’Antoine Ntsimi, le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), interviendra au mois de mai. L’ancien ministre camerounais des Finances espère bien être reconduit dans ses fonctions, mais il n’est pas seul en lice. Selon nos informations, la Centrafrique, qui estime que son tour est venu de présider l’institution (dont le siège est à Bangui), avance deux candidats : Élie Doté (65 ans), ancien Premier ministre de François Bozizé (2005-2008), et surtout Enoch Dérant-Lakoué (67 ans), ex-directeur national pour la Centrafrique de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) et proche du président congolais, Denis Sassou Nguesso. C’est d’ailleurs à Brazzaville que doit se tenir le prochain sommet des chefs d’État de la Cemac. Encore faut-il trouver une date. Initialement prévu fin janvier ou début février, le rendez-vous a été repoussé après… la CAN 2012, qui se tient jusqu’au 12 février, au Gabon et en Guinée équatoriale.