Politique

Hélicoptères, drones… Comment Ibrahim Traoré muscle l’armée burkinabè

Les autorités burkinabè ont réceptionné de nouveaux équipements, commandés par Ouagadougou afin de faire face à la multiplication des attaques terroristes.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 24 mars 2023 à 14:57

Le président de la transition burkinabè, Ibrahim Traoré. © FB / Présidence Burkina.

Sous pression face au regain de violence terroriste qui endeuille le pays, le capitaine Ibrahim Traoré (« IB ») a renforcé les moyens de l’armée burkinabè. Selon nos informations, cette dernière a réceptionné des hélicoptères d’attaque russes Mi-24, Mi-17 et Mi-26, qui sont fabriqués par le constructeur Mil, ainsi qu’un appareil de type Écureuil, construit par Airbus Helicopters.

À Lire Au Burkina Faso, la vie sous blocus jihadiste

De Çorlu à Bobo-Dioulasso