Archives
Groupes miniers : l’émergence des cadres africains

Cet article est issu du dossier

Groupes miniers : l’émergence des cadres africains

Voir tout le sommaire
Archives

Madagascar : production de nickel en vue

En 2013-2014, le nickel deviendra l’un des produits d’exportation phares de Madagascar.

Par
Mis à jour le 1 février 2012 à 14:26

Dans le district de Moramanga, à l’est de l’île de Madagascar, l’exploitation du projet Ambatovy devrait être lancée d’ici à la fin du premier trimestre de cette année. Un tournant pour Madagascar, qui intégrera alors le cercle des pays producteurs de nickel et de cobalt. En 2013-2014, lorsque la production atteindra son rythme de croisière (60 000 tonnes de nickel raffiné, 5 600 t de cobalt raffiné et 210 000 t d’engrais, sous forme de sulfate d’ammonium, par an), le nickel deviendra l’un de ses produits d’exportation phares.

Fruit d’un partenariat entre les canadiens Sherritt International Corporation et SNC-Lavalin, le japonais Sumitomo Corporation et le coréen Korea Resources Corporation, ce projet a mobilisé 5,5 milliards de dollars (4,2 milliards d’euros), le plus important investissement étranger jamais réalisé à Madagascar – et l’un des plus grands en Afrique subsaharienne.