Dossier

Cet article est issu du dossier «Groupes miniers : l'émergence des cadres africains»

Voir tout le sommaire
Archives

RDC : statu quo fiscal pour le secteur minier

Le régime fiscal du secteur minier, appliqué, depuis 2002 reste inchangé en République démocratique du Congo, malgré la mise en oeuvre le 1er janvier 2012 de la taxe sur la valeur ajoutée.

La mise en oeuvre, le 1er janvier dernier, de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA, qui remplace l’impôt sur le chiffre d’affaires) ne remet pas en question le régime fiscal applicable dans le secteur minier en République démocratique du Congo (RDC) tel que fixé par le code de 2002. C’est ce qu’ont indiqué Carol Lutaladio Mbuta et Vincent Kabwa Kanyampa, directeurs généraux adjoints respectivement de la Direction générale des douanes et accises (DGDA) et de la Direction générale des impôts (DGI), au cours d’une mission de clarification au Katanga, du 12 au 14 janvier.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte