Politique

Libye : Moussa Koussa non grata au Qatar ?

Moussa Koussa, le 7 mars 2011. © Mahmud Turkia/AFP

Au fil des mois, l'intérêt pour l'ancien patron des services spéciaux  libyens, Moussa Koussa, a fini par s'émousser aux yeux de ses hôtes qataris.

Ancien patron des services spéciaux de Mouammar Kadhafi et ex-ministre des Affaires étrangères, le Libyen Moussa Koussa avait, on s’en souvient, trahi son chef pour se réfugier à Londres, fin mars 2011. Après quelques semaines de débriefing, il s’était par la suite installé à Doha, où les autorités qataries l’avaient pris en charge dans un hôtel cinq étoiles, le Four Seasons. Mais au fil des mois, l’intérêt pour Moussa Koussa a fini par s’émousser aux yeux de ses hôtes, qui semblent le trouver d’autant plus encombrant que la justice libyenne le réclame pour qu’il réponde de ses activités passées.

Après lui avoir interdit de s’installer dans le lobby de l’hôtel où il passait ses journées, une cigarette à la main, ses anges gardiens qataris ont fini par le déménager. Sans doute la découverte de la présence fortuite dans une chambre voisine de la sienne d’un ex-fonctionnaire américain de la CIA, qui l’a reconnu et l’a fait savoir, a-t-elle précipité cette décision. Koussa a donc été, fin janvier, relogé dans une discrète et modeste villa de la banlieue de Doha. Toujours aux frais de l’émirat, mais avec la crainte désormais que ses protecteurs le laissent tomber comme un kleenex usagé – et l’expédient à Tripoli.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte