Économie

René Decurey, Air Côte d’Ivoire : « Nous avons bouclé la capitalisation »

Le conseil d’administration de la compagnie aérienne Air Côte d’Ivoire qui s’est tenu le 30 novembre 2013 a entériné le rachat des parts du Fonds Aga Khan pour le développement économique (Akfed) par Golden Road, un groupe d’entrepreneurs privés ivoiriens.

Mis à jour le 3 décembre 2013 à 13:40

René Decurey est le directeur général de Air Côte d’Ivoire. DR

Annoncé depuis plusieurs mois, le retrait du Fonds Aga Khan pour le développement économique (Akfed) du capital de la compagnie nationale ivoirienne Air Côte d’Ivoire a bel et bien eu lieu. Les 15% détenus par Akfed ont été acquis par la société Golden Road Investments, soutenue par un groupe d’entrepreneurs privés dont l’identité n’a pas encore été dévoilée.

Cette transaction, d’un montant de 3,75 milliards de F CFA (environ 5 millions d’euros), a été entérinée par le conseil d’administration d’Air Côte d’Ivoire réuni le 30 novembre 2013. Avec cette opération, la compagnie ivoirienne boucle enfin sa capitalisation et passe d’un capital de 2,5 milliards de F CFA à 25 milliards de F CFA. René Decurey, directeur général d’Air Côte d’Ivoire, répond aux questions de Jeune Afrique.

Lire aussi :

Air Côte d’Ivoire : le Fonds Aga Khan va-t-il s’envoler ?
Air Côte d’Ivoire va desservir six nouvelles destinations africaines
Les compagnies aériennes africaines se révoltent

Jeune Afrique : Où en est le processus de capitalisation d’Air Côte d’Ivoire ?

René Decurey : Le 30 novembre, le conseil d’administration a bouclé la capitalisation de la compagnie. Aujourd’hui, Air Côte d’Ivoire a atteint les 25 milliards de F CFA (près de 38 millions d’euros) prévus pour son capital social. Tous les actionnaires ont finalisé leur participation. La compagnie peut maintenant amorcer son développement avec sérénité.

Comment s’est passé le retrait du Fonds Aga Khan du capital de la compagnie ?

Effectivement, notre partenaire le Fonds Aga Khan nous a informé depuis le premier semestre de sa volonté de quitter l’actionnariat. Ce qui est désormais chose faite. C’est un groupe d’entrepreneurs privés ivoiriens à travers la société Golden Road Investments qui a repris ses participations. Golden Road nous avait approché depuis déjà quelques mois. Mieux, pour afficher leur bonne volonté, les fonds dédiés au rachat des parts d’Agha Khan avaient été mis sur un compte séquestre en attendant l’accord des autres actionnaires. À l’occasion de la réunion du conseil d’administration du 30 novembre, l’accord a été donné par les actionnaires pour l’entrée de Golden Road dans la compagnie.

Connaissiez-vous Golden Road auparavant ?

Je ne peux en dire plus. Mais, retenez que pour le moment, c’est un cabinet fiduciaire qui porte les parts de Golden Road dans la compagnie. Mais il a été convenu que la situation change dans quelques semaines. En attendant, c’est le cabinet d’expertise comptable et de conseil Goodwill Audit & Consulting qui représente Golden Road au conseil d’administration.

Pour Air Côte d’Ivoire, c’est un moment important. Nous nous concentrerons désormais sur la stratégie de déploiement de la compagnie. Nous poursuivrons nos discussions avec Afreximbank pour la mise en place d’une ligne de crédit. Nous espérons boucler le tout avant la fin de l’année.