Droits de l’homme

Mauritanie : Mohamed Lemine Ould Dadde enfin jugé

Mohamed Lemine Ould Dadde est connu pour son engagement en faveur des Négro-Mauritaniens.

Mohamed Lemine Ould Dadde est connu pour son engagement en faveur des Négro-Mauritaniens. © D.R

Accusé de détournement de fonds publics, l’ncien commissaire mauritanien aux droits de l’homme Mohamed Lemine Ould Dadde va enfin être jugé.

Ancien commissaire mauritanien aux droits de l’homme, Mohamed Lemine Ould Dadde, actuellement incarcéré à la prison centrale de Nouakchott, va enfin être jugé : son renvoi devant la chambre criminelle vient de lui être signifié. Arrêté le 27 septembre 2010 et inculpé de détournement de fonds publics (750 000 euros), il aurait dû être libéré le 27 septembre 2011, à l’expiration de la durée légale de sa détention provisoire (six mois, renouvelables une fois). La date de sa comparution n’a pas encore été fixée. Ce sera sans doute dans le courant de la première quinzaine du mois de mars.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte