Politique

Côte d’Ivoire : les déçus de l’ouverture

Mis à jour le 19 mars 2012 à 11:07

Gervais Coulibaly, ancien porte-parole de Laurent Gbagbo et président de la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP), et Danièle Boni Claverie, présidente d’Agir pour la paix et la nation (APN), sont déçus. Ils espéraient engager sans attendre avec Jeannot Ahoussou-Kouadio, le nouveau Premier ministre, des pourparlers en vue de leur entrée au gouvernement – à laquelle ils sont favorables, sans préalable, contrairement aux dirigeants du Front populaire ivoirien (FPI). Pour l’instant, ils en sont pour leurs frais, mais ils pourraient quand même intégrer l’équipe dirigeante avant la commémoration de l’indépendance, le 7 août. Le chef du gouvernement ivoirien devrait engager avec l’opposition les négociations sur ce point avant les municipales, qui devraient avoir lieu au mois de juin.