Racisme

Racisme en Russie : tirs de bananes contre les joueurs noirs dans les stades de foot

Le footballeur congolais Christopher Samba aurait été victime d'une attaque raciste. © AFP

Les jets de bananes à l'encontre des footballeurs noirs évoluant dans le championnat russe se multiplient. Dernière victime en date de ces actes de racisme primaire, le footballeur congolais Christopher Samba.

Le footballeur congolais Christopher Samba l’a appris à ses dépens : en mars, lors d’un match avec sa nouvelle équipe, l’Anzhi Makhachkala (Daguestan, Première ligue russe), contre le Lokomotiv de Moscou, une banane est venue s’écraser sur sa tête. Furieux, il a renvoyé le fruit dans les tribunes, ce qui aurait pu lui valoir une sanction disciplinaire si l’auteur du premier jet n’avait été identifié ensuite : il s’agirait d’un étudiant d’une université moscovite, selon la Fédération russe de football.

Les actes racistes de cette nature ne sont pas rares dans les stades russes. En août 2010, après l’annonce de son départ du Lokomotiv pour l’Angleterre, l’attaquant nigérian Peter Odemwingie avait été salué par une banderole ornée d’une banane et remerciant son club de destination, le West Bromwich Albion.

Recruté l’an dernier par Suleyman Kerimov – le milliardaire russe propriétaire de l’Anzhi -, le Brésilien Roberto Carlos a été victime d’un supporteur qui l’a raillé en brandissant une banane, à Saint-Pétersbourg, en mars 2011, avant d’en recevoir une dans le stade de Samara trois mois plus tard. Le club pétersbourgeois a été condamné à un peu moins de 7 900 euros d’amende, tandis que l’auteur du lancer de Samara, entendu par la police, n’a pas été inquiété : il assure avoir jeté le fruit par frustration, sans viser quelqu’un en particulier. On s’en serait douté…

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte