Société
Les 50 qui font la nouvelle Tunisie

Cet article est issu du dossier

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie

Voir tout le sommaire
Politique

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : le général Rachid Ammar, l’homme qui refusa de tirer

Par
Mis à jour le 3 mai 2012 à 19:24

Le général Rachid Ammar (65 ans) est le chef d’état-major interarmées.

Pour le peuple tunisien, c’est un « héros de la révolution ». Le général n’a pas demandé à ses hommes de tirer sur les manifestants en révolte en janvier 2011, malgré les ordres qu’il avait reçus. Sous sa conduite, l’armée a également permis que la « révolution des jeunes arrive à bon port » en maintenant la sécurité du pays dans un contexte de semi-chaos postrévolutionnaire et d’afflux de centaines de milliers de réfugiés venus de la Libye voisine.

Général de corps d’armée trois étoiles, cet officier a, selon l’un de ses compagnons d’armes, « la rigueur des professionnels disciplinés et la modestie des grands ». Ammar a été promu, en avril 2011, chef d’état-major des armées tout en gardant ses fonctions à la tête de l’armée de terre.