Société
Les 50 qui font la nouvelle Tunisie

Cet article est issu du dossier

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie

Voir tout le sommaire
Politique

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : Meherzia Labidi-Maïza, de la poésie à la politique

Mis à jour le 3 mai 2012 à 19:27

Meherzia Labidi-Maïza (48 ans), est vice-présidente de l’Assemblée constituante.

« Nous sommes tous ici en train d’apprendre la pratique de la démocratie. C’est nouveau, et c’est pourquoi il faut nous écouter les uns les autres. » Ainsi parle Meherzia Labidi-Maïza depuis le perchoir de l’Assemblée nationale constituante. Femme de conviction et militante d’Ennahdha, Labidi fait l’unanimité pour sa capacité à rapprocher les points de vue.

Fille d’un imam politisé et féru de poésie, elle a connu l’exil en France, où elle a poursuivi des études de littérature anglaise à la Sorbonne et où elle s’est investie dans la vie associative, notamment pour dissuader les femmes musulmanes de porter le niqab. Représentante des Tunisiens de l’étranger (elle a été élue dans la circonscription France 1), elle a laissé son mari et ses trois enfants en France.