Société
Les 50 qui font la nouvelle Tunisie

Cet article est issu du dossier

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie

Voir tout le sommaire
Politique

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : Kamel Jendoubi, le « Monsieur élections »

Par
Mis à jour le 10 mai 2012 à 18:19

Kamel Jendoubi (60 ans) est l’ex-président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie).

Si l’élection de l’Assemblée constituante tunisienne, le 23 octobre 2011, s’est bien déroulée, c’est en grande partie grâce à lui. Après dix-sept années d’exil, ce militant des droits de l’homme a quitté la France aussitôt après la chute de Ben Ali pour, dans la foulée, présider l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie). Son mandat est à présent terminé. Kamel Jendoubi est retourné vivre à Calais, dans le nord de la France, d’où il préside le Réseau euro-méditerranéen des droits de l’homme (REMDH) et d’où il milite également pour le vote d’une loi constituant une nouvelle Isie dans la perspective des prochains rendez-vous électoraux après l’adoption de la nouvelle Constitution. L’expertise de ce « Monsieur élections » sera précieuse.