Politique

Jacky Ido : « C’est effrayant de voir que l’Afrique reste un gâteau réparti à notre détriment »

L’acteur, scénariste, réalisateur et slameur burkinabè, à l’affiche de « Bérénice », sur la scène de La Scala à Paris, plaide pour un continent souverain et affranchi de toute tutelle étrangère.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 19 février 2023 à 18:36

© Montage JA : Bruno Levy pour JA

L’ACTU VUE PAR… – Nous l’avions rencontré la dernière fois en 2017 pour la sortie de La Vie de château, une comédie lumineuse sur l’univers des salons de coiffure afro dans l’un des derniers quartiers populaires de Paris.

Scénariste, réalisateur, slameur et acteur, Jacky Ido tenait le premier rôle dans ce film « communiste à petit budget » – selon sa propre formule –, coréalisé par son frère Cédric, où comédiens, techniciens et réalisateurs touchaient le même cachet. Le Franco-Burkinabè avait alors un temps déserté les plateaux de tournage de The Catch, une série produite par Shonda Rhimes pour la chaîne américaine ABC.