Culture
Histoire : l’avant-garde nègre

Cet article est issu du dossier

Histoire : l’avant-garde nègre

Voir tout le sommaire
Culture

L’avant-garde nègre – XVIe siècle : Juan Latino

Au XVIe siècle (v. 1518-v. 1594), cet esclave affranchi était un monument de la Renaissance espagnole.

Mis à jour le 11 avril 2012 à 16:56

Cet ancien esclave a enseigné le latin à l’Université de Grenade. © D.R

Ancien esclave, celui qui se présentait comme un chrétien amené en Espagne pendant son enfance enseigna le latin à l’université de Grenade. On ne connaît pas avec exactitude son lieu de naissance. Son poème épique humaniste L’Austriade (1573), écrit en latin, est considéré comme l’un des monuments de la littérature espagnole de la Renaissance.