Politique

Depuis le Mali, Lavrov tacle les Occidentaux et leurs « approches néocoloniales »

En visite à Bamako depuis ce lundi, le ministre russe des Affaires étrangères a salué le partenariat entre le Mali et la Russie, tout en offrant ses services aux autres pays africains.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 8 février 2023 à 09:32

Le président de la transition malienne, Assimi Goïta, et le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, à Bamako, le 7 février 2023.

Il était en terrain conquis. Et en a profité pour asséner quelques piques acerbes à ses adversaires occidentaux, dont il a raillé les « approches néocoloniales » en Afrique. Depuis Bamako, nouvelle place forte de Moscou sur le continent, Sergueï Lavrov a aussi tenté de vendre la coopération russe aux pays africains – en particulier à ceux du Sahel et du golfe de Guinée qui sont exposés à la menace jihadiste.