Culture

Unesco : les Libyens, l’Afrique, l’Histoire

Mis à jour le 29 mai 2012 à 14:19

En 1964, l’Unesco avait lancé un ambitieux projet d’histoire générale de l’Afrique vue par des historiens africains, dont huit gros volumes ont déjà été publiés. D’un coût estimé à 11 millions de dollars, la seconde phase du projet, que pilote l’historien Elikia M’Bokolo, a démarré en 2009. Cette année-là, seule la Libye de Mouammar Kadhafi avait versé une contribution : 2 millions de dollars. Les nouvelles autorités de Tripoli demandent aujourd’hui à l’Unesco de leur restituer les sommes non encore utilisées. Soit environ 500 000 dollars.