Politique

En Israël, Yaakov Margi, l’autre Marocain du Shas

Né à Rabat, Yaakov Margi est, après le passage éclair d’Arié Dery, le deuxième leader du parti séfarade ultra-orthodoxe Shas à siéger au sein du nouveau gouvernement. Nommé ministre des Affaires sociales par Netanyahou, il s’était jusqu’à présent surtout illustré comme parlementaire, à coups de projets de loi détonnants.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 27 janvier 2023 à 17:11

Yaakov Margi, ministre israélien du Travail, des Affaires sociales et de l’Action sociale, le 1er janvier 2023. © Twitter Yaakov Margi

Dans la grande famille du Shas – parti séfarade ultra-orthodoxe –, il y a bien sûr Arié Dery, numéro deux éclair du nouveau gouvernement israélien constitué fin décembre, et démis – à contrecœur – de ses fonctions par Netanyahou, à la suite d’une décision de la Cour suprême, le 22 janvier dernier. Et puis il y a Yaakov Margi, l’autre grande figure du parti, nommé par « Bibi » à la tête du ministère des Affaires sociales.