Politique

Au Burkina Faso, un chronogramme « actualisé » préconise la tenue d’élections le 1er juillet 2024 au plus tard

Le comité technique chargé de rédiger le chronogramme de la transition, qui avait suspendu ses travaux après le coup d’État du capitaine Traoré, doit remettre son rapport aux autorités aujourd’hui. Ses conclusions respectent les engagements pris auprès de la Cedeao.

Réservé aux abonnés
Par - à Ouagadougou
Mis à jour le 26 janvier 2023 à 17:18

Le président de la transition burkinabè, le capitaine Ibrahim Traoré, le 16 décembre 2022. © Présidence du Faso

Très attendu par les acteurs politiques, le chronogramme actualisé de la transition doit être remis ce jeudi 26 janvier au Premier ministre, Apollinaire Joachim Kyélem de Tambèla. Selon nos informations, il sera aussi transmis au président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré, qui décidera de la suite à lui donner.