Politique

Procès du massacre de Duékoué : l’appel de Ouérémi rejeté

La justice ivoirienne a estimé irrecevable l’appel interjeté par Amadé Ouérémi. L’ancien milicien avait été condamné à la prison à vie pour son rôle dans cet épisode sanglant de la crise post-électorale de 2010-2011.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 25 janvier 2023 à 18:17

Amadé Ouérémi (au centre, en haut), un ancien chef de guerre accusé de massacres dans l’ouest de la Côte d’Ivoire en 2011, attendant le début de son procès au tribunal de grande instance d’Abidjan, le 1er avril 2021. © Photo by SIA KAMBOU / AFP

C’est le visage masqué, en tee-shirt et jeans noirs, tongs blanches aux pieds, qu’Amadé Ouérémi a comparu ce mercredi 25 janvier en début d’après-midi devant la cour d’appel de la chambre criminelle, à Abidjan.