Dossier

Cet article est issu du dossier «États-Unis - Afrique : good morning Africa !»

Voir tout le sommaire
Défense

États-Unis : Carter F. Ham, général quatre étoiles

Le général Carter F. Ham a commencé dans l'armée comme parachutiste. © Reuters

À 60 ans, le général Carter F. Ham est une star de l’armée américaine. Ce natif de Cleveland a en effet gravi tous les échelons, devenant général quatre étoiles trente-huit ans après y être entré comme simple parachutiste. Bien noté par ses supérieurs, il a occupé plusieurs postes, dont celui de conseiller auprès de la garde nationale d’Arabie saoudite. Avant de prendre la tête d’Africom, le Commandement militaire américain pour l’Afrique, basé à Stuttgart, en Allemagne, il dirigeait les forces alliées en Europe.

Fait remarquable pour un haut gradé militaire, Ham n’est pas un taiseux. En 2004, de retour d’une mission meurtrière en Irak, il avait confié avoir consulté un psychiatre. Alors même que l’armée américaine cherche à minimiser les cas de stress post-traumatique parmi les soldats revenant d’Irak et d’Afghanistan. Ham a également joué un rôle de premier plan en 2011 dans l’abrogation de la pratique « don’t ask, don’t tell », qui interdisait l’enrôlement d’homosexuels dans l’armée américaine. 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte