Politique

Le chef d’état-major algérien Saïd Chengriha bientôt en visite à Paris

Le patron de l’armée algérienne effectuera une visite à Paris avant la fin du mois de janvier. De son côté, la secrétaire générale du Quai d’Orsay Anne-Marie Descôtes sera à Alger mercredi 25 janvier.

Par
Mis à jour le 19 janvier 2023 à 16:04

Le chef d’état-major algérien Saïd Chengriha, le 5 juillet 2022 à Alger. © Algerian Presidency/Anadolu Agency via AFP

Le général-major algérien Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’armée, se rendra à Paris à la fin du mois de janvier pour rencontrer le chef d’état-major des armées françaises, le général Thierry Burkhard. Le séjour du patron de l’armée algérienne rentre dans le cadre de la préparation de la visite que devrait effectuer en France, en mai prochain, le président Abdelmadjid Tebboune, indique l’AFP. Il faut remonter à mai 2006 et à une visite du général-major Ahmed Gaïd Salah pour retrouver trace d’un voyage officiel en France du chef d’état-major algérien.

À Lire La visite de Tebboune à Paris, une « revanche » pour le président algérien ?

Le prochain déplacement du chef d’état-major de l’armée algérienne s’inscrit également dans le cadre des échanges de haut niveau entre Alger et Paris qui ont été actés lors de la visite de trois jours effectuée par Emmanuel Macron en Algérie en août 2022. Le général Saïd Chengriha avait alors rencontré Thierry Burkhard, notamment lors d’une rencontre tenue le 26 août entre Macron et Tebboune en présence des responsables des services de sécurité algériens et français.

À Lire Algérie-France : Macron et Tebboune, des paroles aux actes

Anne-Marie Descôtes bientôt à Alger

À ce conclave, inédit depuis l’indépendance de juillet 1962, assistaient également le directeur général de la lutte contre la subversion, le général-major M’henna Djebbar, le directeur général de la sécurité intérieure (DGSI), le général-major Djamel Kehal Medjdoub et le directeur général de la documentation et de la sécurité extérieure (DGDSE), le général-major Abdelghani Rachedi. Côté français, la délégation était composée du ministre des Armées, Sébastien Lecornu, du chef d’état-major des armées (le général d’armée Thierry Burkhard) et du directeur général de la sécurité extérieure, Bernard Emié, qui est par ailleurs ancien ambassadeur de France en Algérie.

Selon des informations confirmées par Jeune Afrique auprès de sources diplomatiques françaises, la secrétaire générale du ministère des Affaires étrangères Anne-Marie Descôtes effectuera quant à elle une visite à Alger mercredi 25 janvier pour une rencontre avec Amar Belani, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères.