Économie

Des milliards de profits pour le géant des engrais OCP, et après ?

Après deux années en or, le géant marocain des phosphates dispose des moyens financiers de réussir l’ambitieuse transition verte qu’il promet. Mais le plus dur reste à faire.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 20 janvier 2023 à 12:36

Une vue aérienne des usines d’OCP à Jorf Lasfar, au Maroc, en 2018. © OCP

Une période « jackpot ». C’est ce que vient de vivre le géant marocain des engrais phosphatés OCP, qui figure dans le top 5 mondial des producteurs d’engrais. Dirigé depuis 2006 par Mostafa Terrab, le groupe aux 18 000 collaborateurs et aux 350 clients à travers le monde a réalisé durant le seul premier semestre 2022 un chiffre d’affaires équivalent à celui de toute l’année 2020, soit 56 milliards de dirhams (environ 5,1 milliards d’euros ou 5,5 milliards de dollars).

À Lire Engrais : Covid-19, guerre en Ukraine… une « aubaine » pour OCP