Politique

Au Sénégal, après Ousmane Sonko, le candidat Khalifa Sall part en tournée

À près d’un an de la présidentielle de 2024, l’ancien maire de Dakar part à la rencontre des Sénégalais. Encore faudrait-il que sa candidature, officialisée il y a des mois, soit validée.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 17 janvier 2023 à 18:27

Le 14 janvier, Khalifa Sall, l’ancien maire de Dakar, a entamé une tournée nationale en vue de la présidentielle de 2024. © Facebook KHALIFA ABABACAR SALL

Au sein de Yewwi Askan Wi (YAW), l’heure n’est déjà plus à l’unité. À treize mois de la présidentielle de 2024, les leaders de la principale coalition de l’opposition travaillent désormais à se forger un destin présidentiel. Le 14 janvier, Khalifa Sall, l’ancien maire de Dakar, a donc entamé une tournée nationale qui doit le conduire « dans les 46 départements [du] pays ».

Et c’est la ville de Rufisque, située à une trentaine de kilomètres à l’est de Dakar, que le chef du parti Taxawu Senegal a choisie comme première étape d’un périple dénommé « Mottali Yéene » (« la pérennisation d’un engagement », en français). Lequel devrait lui permettre « d’écouter, de recueillir et de s’enrichir » aux côtés des Sénégalais, précise un clip vidéo annonciateur de l’évènement, publié sur Twitter.

« Je suis déterminé »