Économie

Tech : ces start-up israéliennes qui misent sur l’Afrique

Israël et son secteur privé cherchent à se faire une place dans la finance, l’agriculture ou encore la santé. Rencontre avec les fondateurs de trois start-up qui sont en passe d’y parvenir.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 12 février 2023 à 10:39

De gauche à droite : Simon Schwall (Oko), Gabriel Saunyama (Chromepay), Avi Ostfeld (MakeLab) Israel, Start-up de gauche à droite : Simon Schwall (Oko), Gabriel Saunyama (Chromepay), Avi Ostfeld (MakeLab) © Montage JA; DR

Une licorne – start-up valorisée à plus d’un milliard de dollars – sur trois dans le monde est israélienne. Fort d’un savoir-faire exceptionnel en matière de haute technologie dans la finance, l’agriculture ou encore la santé, Israël et son secteur privé cherchent à se faire une place en Afrique. Rencontre avec les fondateurs de trois start-up israéliennes partis développer leurs concepts sur le continent.