Économie

Mines : projets, transactions, technologies… Qu’attendre de 2023 ?

Un nouveau pacte d’actionnaires pour le Simandou, de la cryptomonnaie pour sécuriser les transactions autour de l’uranium de Namibie, l’accélération de l’exploitation des ressources algériennes… Jeune Afrique passe en revue les grands sujets miniers de 2023.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 29 janvier 2023 à 22:55

Dans la mine de Mufulira, opérée par Mopani Copper Mines Plc, en Zambie. © Zinyange Auntony/Bloomberg via Getty Images.

Cuivre, lithium, graphite, cobalt… La transition énergétique mondiale a entraîné une augmentation des besoins en minerais. Or, si l’Afrique possède, selon les estimations, 30 % des réserves minérales mondiales, de nombreuses régions restent sous-explorées. Même le cuivre, pour lequel les perspectives à court terme sont mitigées en raison du ralentissement de l’économie mondiale, devrait renouer avec des perspectives solides à moyen terme : la transition énergétique induira 50 % de la croissance de la demande mondiale du minerai au cours des cinq prochaines années, notamment pour l’énergie éolienne et l’amélioration des réseaux nationaux africains, selon les analystes de Fitch Ratings.

À Lire Les minerais « verts », une aubaine sous condition pour l’Afrique