Politique

En RDC, deux ministres de Félix Tshisekedi font des déclarations « racistes »

Tour à tour, Jean-Lucien Bussa Tongba et Didier Budimbu ont tenu des propos xénophobes. Les proches de Moïse Katumbi comme ceux de Jean-Pierre Bemba ont vivement réagi. La société civile s’inquiète de ce genre de discours à un an de la présidentielle.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 13 janvier 2023 à 16:19

Jean-Lucien Bussa Tongba et Didier Budimbu sont accusés de racisme par une partie de la classe politique congolaise. © Montage JA : Johnny RAMAZANI / CreativeCommons ; DR

Mardi 10 janvier, Jean-Lucien Bussa Tongba est dans sa région natale, à Budjala, dans le Sud-Ubangi, lorsqu’il se laisse aller à des déclarations identitaires. « Tout Congolais dont le père n’est pas congolais est notre ennemi », dit le ministre du Commerce extérieur devant des sympathisants. « Fatshi [Félix Tshisekedi], 100% Congolais. Son papa et sa maman sont des enfants du pays », ajoute-t-il.

« Il est fou »