Politique

Au Bénin, « même minoritaires au Parlement, les Démocrates forceront le débat sur l’action gouvernementale »

Avec 28 sièges, selon les résultats provisoires, le parti d’opposition à Patrice Talon entre à l’Assemblée nationale. Bien que minoritaires, ses cadres entendent pousser la majorité à plus de « clarté ». 

Réservé aux abonnés
Par - envoyée spéciale à Cotonou
Mis à jour le 13 janvier 2023 à 14:13

Eugène Azatassou, vice-président des Démocrates, à Cotonou, au Bénin, le 12 janvier 2023. © Charles Placide pour JA

Absente des élections législatives de 2019, des communales de 2020 et de la présidentielle de 2021, l’opposition a fait son retour dans le jeu électoral béninois, ce dimanche 8 janvier 2023. Tête de gondole des opposants à Patrice Talon, le parti Les Démocrates, né en 2019 à la faveur d’une scission au sein des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE), devrait entrer à l’Assemblée nationale avec 28 députés élus, selon les résultats provisoires annoncés par la Commission électorale nationale autonome (Cena).